1ère consultation d’alcoologie par un(e) IDE, pour des patients adressés par un service des urgences

Publication au JO hier de l'arrêté du 11 juin 2020 relatif à l’autorisation du protocole de coopération « Première consultation d’alcoologie par une infirmière, pour des patients adressés par un service des urgences ».


Je vous invite à le lire ici. (Bonne lecture)

Les actes dérogatoires confiés au délégué sont les suivants :

- Repérage des patients nécessitant une hospitalisation pour sevrage rapide ou une prise en charge différée avec gradation de la réponse

- Interprétation des résultats des échelles cliniques Cushman, AUDIT, savoir coter les critères DSM-V de trouble de l'usage d'alcool

- Prescription des examens (biologiques, ECG, éthylotest) selon un protocole défini

- Interprétation des résultats des examens biologiques

- Orientation vers le mode de prise en charge adapté selon les protocoles prédéfinis : hospitalisation, programme de sevrage ambulatoire, consultation dans le territoire de santé


Le protocole a vocation à être mis en œuvre au sein du service hospitalier ou de la structure ambulatoire d'addictologie se trouvant :

- En relais et en lien direct avec une structure de médecine des urgences, dont il assure l'aval

- En capacité de ré-adresser vers la structure de médecine des urgences les patients présentant des complications médicales et/ou psychiatriques de leur addiction qui nécessitent une prise en charge et/ou une hospitalisation en urgence.


Le tout avec une petite formation et une activité minimale.

© 2023 Service Universitaire d'Addictologie de Lyon (SUAL) - template : Wix.com - images : services communication du CH le Vinatier et des HCL.