Avec le confinement: beaucoup de syndromes de manque

Mis à jour : mars 23

Avec le #confinement lié au #COVID19, les trafics de substances semblent s'être fortement réduits. Résultat: en ville, à l'hôpital, en prison, de nombreux syndromes de manque apparaissent.


Afin de faciliter la reconnaissance et la prise en charge des syndrome de sevrage chez les patients, voici un petit document explicatif du repérage et du traitement des syndrome de sevrage à catégories importantes de substance: #tabac, #cannabis, et #opioïdes












© 2023 Service Universitaire d'Addictologie de Lyon (SUAL) - template : Wix.com - images : services communication du CH le Vinatier et des HCL.