• SUAL

Financement d'une étude psychiatrique sur les usagers de drogues précaires à Lyon


Les Programmes de Recherche du Vinatier ont décidé de financer l'étude MHILDIU (Mental Health Inventory of Lyon Drug Injection Users) qui visera à établir la prévalence des principaux troubles psychiatriques (psychose, dépression, psychotraumatismes) et addictions au sein de la population d'usagers de drogues précaires à Lyon.


Il s'agit d'une étude associant le SUAL du CH Vinatier, l'Institut Max Weber (Univ Lyon 2), l'observatoire national sur la santé mentale et les vulnérabilités (Orspere-Samdarra), les PASS lyonnaises du Vinatier et des HCL, et les deux CAARUD lyonnais de Pause Diabolo (Le Mas) et Ruptures (Aria Oppélia). L’École des Hautes Études en Sciences Sociales sera partenaire également (Mme Marie Jauffret-Roustide, sociologue)


L'étude commencera courant 2022 et durera entre 1 et 2 ans. Elle recrutera 250 usagers de drogues précaires lyonnais recrutés en foyer, en maraude, dans les CAARUD, et, on l'espère, dans la future salle de consommation à moindre risque portée par l'association ARIA OPPELIA.



Les investigateurs remercient l'hôpital du Vinatier pour son soutien à la recherche.