La consommation d'alcool des hommes avant conception augmente le risque de malformation congénitale



Si l'alcool et la grossesse ne font pas bon ménage, une nouvelle étude qui vient d'être publiée dans JAMA Pediatrics montre l'impact de l'alcool consommée avant la conception chez les hommes !!


La consommation d'alcool augmente le risque d'anomalies du sperme chez l'homme.

Dans cette étude chinoise, ils ont inclus des couples qui prévoyaient une conception dans les 6 prochains mois et les ont suivi jusqu'à 42 jours post accouchement.

Groupe alcool : père qui consommait au moins 1 fois par semaine.

Groupe témoin : < 1 fois par semaine.


529 000 couples suivis. Dans 1/3 des cas, le père consommait au moins 1 fois par semaine.

Mais (une des limites de l'étude), aucune quantification de ces consommations n'a été faite.


Résultats : 609 malformations au total.

La consommation d'alcool des hommes dans les mois précédant la conception d'un enfant augmente le risque de malformation congénitale de 35 % ( dont fente palatine + 55 %), versus ceux qui n'en consomment pas ou très peu (< 1 fois par semaine).


Retrouvé l'article ici (pas en libre accès, désolé).


Messieurs, bien avant la conception, oubliez la consommation !