La vape : toxique ou non ? Éléments de réponse avec une publication française.

Pour les adeptes de la RDRD, la E-cig est associée à une moindre toxicité que la cigarette.

Difficile de répondre à la question, oui mais de combien ?


Une équipe de l'Institut Pasteur de Lille a étudié la composition de la fumée/vape de différents modes d'administration ainsi que l'effet toxicologique de ces fumées (article en anglais mais en open access).


HTP = tabac chauffé via l'IQOS 2.4

3R4F = cigarette manufacturée

Lounge = e-cig de 2ème génération

Mb = E-cig de 3ème génération avec 18 (puissance faible) ou 30 W (puissante maxi).


Les trois vapoteuses ont été testées avec un liquide à 16 mg/mL de nicotine, goût classique (en 70 % PG et 30 % VG).


Les résultats sont rapportés à la même quantité de nicotine délivrée car la cigarette délivre plus de nicotine/bouffée que l'HTP et la E-cig de 2ème ou 3ème génération à basse puissance. En revanche, la E-cig de 3ème génération à pleine puissance délivre plus de nicotine/bouffée qu'une cigarette.


Bilan :

Pour les 19 carbonylés testés, l'HTP permet une réduction de 85 % versus la cigarette, mais les E-cig permettent une réduction d'au moins 90 % versus l'HTP !

Pour les 23 hydrocarbures aromatiques testés, l'HTP permet une réduction de 96 % versus la cigarette, mais les E-cig permettent une réduction d'au moins 65 % versus l'HTP !


Dit autrement, les E-cig testées dans cette étude produisent a minima 500 fois moins de carbonylés et 96 fois moins d'hydrocarbures aromatiques.


Sur la toxicité in vitro, l'équipe n'a pas trouvé de dose cellulaire létale 50 (qui tue 50 % des cellules) pour les E-cig contre 45 bouffées pour l'HTP et 2 pour la cigarettes. Le stress oxydatif a également été testé (120 bouffées de E-cig versus 12 pour l'HTP et 1 pour la cigarette) tout comme la réponse inflammatoire (cf publication pour les détails).


La E-cig semble donc être largement moins toxique que la cigarette.

© 2023 Service Universitaire d'Addictologie de Lyon (SUAL) - template : Wix.com - images : services communication du CH le Vinatier et des HCL.