• SUAL

Nouvelle Publication SUAL analysant les données nationales de RTU du baclofène 2014-2017




Entre 2014 et 2017, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé a autorisé l'utilisation du baclofène dans l'alcoolodépendance jusqu'à la dose maximale de 300 mg/j dans le cadre d'une Recommandation Temporaire d'Utilisation (RTU). Elle a ensuite baissé la dose maximale à 80 mg/j, en raison d'une étude qui avait montré un risque de décès associé à la dose reçue. Cette étude avait suscité beaucoup de polémiques. Ici, Renaud de Beaurepaire (GH Paul Guiraud, Villejuif) et Benjamin Rolland (SUAL, HCL Lyon), ont regardé dans la base RTU si les hautes doses étaient associées à plus de risques. Résultats: à l'époque, les doses moyennes des patients rentrés dans le registre RTU (5 550 sujets) étaient de 110 mg/j et aucune augmentation des événements indésirables n'a été retrouvée basée sur la dose maximale utilisée.


 

Retrouvez l'intégralité de l'article en anglais ICI